« Sita Sings the Blues » de Nina Paley

Très beau mélodrame américain en film d’animation sous titrée en français. Elle résume l’épopée du Ramayana version originale (indienne) avec une sensibilité très féminine et Jazzy « made in USA »

Nina Paley – Wikipédia

Nina Paley prend la décision d’embrasser la voie de l’ art libre en proposant, fin 2008, la distribution de Sita Sings the Blues sous une licence libre Creative Commons. Cette démarche lui confère, au sein de la communauté du logiciel libre, une certaine popularité qui sera couronnée au printemps 2010 par une interview publiée par la Free Software Foundation.